RADIO Beaux-Arts Live

Associés à l’occasion de Nuit Blanche, les réseaux d.c.a et TRAM accompagnent la dernière traversée du parcours en installant sur les bateaux une radio expérimentale. Ce programme nomade animé par radio BAL, la radio développée par les Beaux-Arts de Paris, diffuse des œuvres sonores d’artistes contemporains produites par les centres d’art du réseau d.c.a et les structures membres de TRAM. L’émission est diffusée en live sur les autres Batobus dans Paris et sur internet tout au long de la nuit.

lire la plaquette

direct également diffusé sur p-node.org





programme par ordre d'apparition

Benjamin EFRATI
Intervention live. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Benjamin Efrati, fondateur du collectif Miracle (miracle.nu), est le penseur du Xéno-Xénisme, théorie GNOZO post-humaniste, post-gender et pro-paléolithique.

EVA & ADELE
Performance à bord du bateau. Production : Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Depuis leur création en 1991, EVA & ADELE transgressent les frontières des genres. Œuvre d’art vivante, leur action est basée entre autres sur une réflexion du rôle social de l’artiste dans notre société.

***

Stéphane THIDET
Space is not silent, 2016, 3h27 (extraits). Production : TRAM et Abbaye de Maubuisson, site d’art contemporain du Conseil départemental du Val d’Oise. En résonnance avec sa pièce « Sans titre (Le Son des planètes) » présentée à l’abbaye de Maubuisson en novembre 2016, Stéphane Thidet présente une playlist extraite du recueil de « Symphonies of the Planets » et d’autres fréquences enregistrées par la NASA.

Delphine CHAPUIS SCHMITZ
Tu m’entends là, maintenant ?, 2016, 8 min. Production : La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec, courtesy Delphine Chapuis Schmitz. Cette pièce sonore, écrite par l’artiste lors de sa résidence d’auteure à Noisy-le-Sec, a été conçue pour Nuit Blanche à partir du songe de Poliphile et enregistrée sur un lac en Suisse.

Marc REBOLLO et Eric SCHMITT
Cole P, 2014, 7 min 29. Production : Centre d’art contemporain / Passages (Troyes). Cole P est un hommage au compositeur Cole Porter avec l’introduction du morceau You’re the Top, de 1934, rendu méconnaissable par son enregistrement à l’envers mais n’en restant pas moins le fil rouge.

Raphaël TIBERGHIEN
Langages préhistoriques, 2015 : Piaillements, 1 min 12 / Conversation, 0 min 23 / Conversation, 0 min 59. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Langages préhistoriques, redécouverts par les enfants de la classe de CE2 A de l’école Anatole France, Saint-Ouen.

Nicolas MOULIN
Azurasein, thème, face E, 2015, 27 min. Production : Grautag et Villa du Parc, centre d’art contemporain (Annemasse). La bande originale d’Azurazia, à l’origine du projet global, a été réalisée par Nicolas Moulin, Vincent Epplay, Arnaud Maguet, Ghazi Barakat. La face E est un thème spécialement réalisé pour l’exposition à la Villa du Parc à Annemasse en 2016.

Jef GEYS
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aimes tant !, 2007, 20 min. Production : cneai = (Chatou). Edité par le Cneai dans le cadre de l’exposition au titre éponyme, Jef Geys interprète, fredonne, chante ou parle sur ses chansons populaires favorites. De Jacques Dutronc, à Donovan en passant par Berthe Sylva, Barry Mc Guire, Freddy Quinn, Edith Piaf…

***

Garush MELKONYAN
News Broadcast Symphony, 2016 : Premier mouvement, 2 min 34 / Second mouvement, 4 min 36. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. News Broadcast Symphony se sert du jingle des JTs de part le monde pour créer une fiction musicale.

Dominique PETITGAND
Les liens invisibles, 2015, 22 min (extraits). Production : Centre international d’art et du paysage de l’Île de Vassivière. Edité en cd à l’occasion de l’exposition « Il y a les nuages qui avancent » (2015) au Centre d’art de Vassivière, ce montage d’extraits sonores complète une édition originale dans laquelle les fragments retranscrits d’une voix dialoguent avec un texte inédit de l’artiste.

Noa SILVER – Poku CHEREMEH
datadeath helicotrema, 2016, 10 min 46. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Les artistes utilisent des voix automatiques pour dicter leurs écrits. L’œuvre adopte les imperfections que ces voix amènent pour nous faire réfléchir sur notre futur empli d’androïdes.

Chloé SANCHEZ
Le cri du lichen, 2016, 10 min. Production : La Criée centre d’art contemporain et le collectif Micro-sillons (Rennes). Quand tout s’effondre, s’écroule, qu’il ne reste plus rien, un effroyable cri jaillit. C’est dans ce milieu extrême où la vie est à néant que le lichen commence lentement et étrangement à tracer son sillon.

Edouard SUFRIN
Phi, 2015-2016, 2 min 41. Production : Maison populaire (Montreuil). Le projet Phi propose de donner accès à des pensées. Délivrés habituellement par de petits boitiers, les messages de philosophes, penseurs et chercheurs tentent de donner des pistes pour repenser la place de la philosophie dans le contexte actuel.

KRISTOFF K.ROLL (Carole Rieussec & J-Kristoff Camps)
A l’Ombre des Ondes : Ma 60 e robe, 2015, 7 min 14. Le concept d’arrosage, 2012, 7 min 11. Production : Cie Kristoff K.Roll et La Terrasse : Espace d’art de Nanterre. A l’Ombre des Ondes : la bibliothèque. Les rêves collectés prennent place dans la bibliothèque sonore de récits de rêves que le duo Kristoff K.Roll constitue au fil des rencontres.

Jef GEYS
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aimes tant !, 2007, 20 min. Production : cneai = (Chatou). Edité par le Cneai dans le cadre de l’exposition au titre éponyme, Jef Geys interprète, fredonne, chante ou parle sur ses chansons populaires favorites. De Jacques Dutronc, à Donovan en passant par Berthe Sylva, Barry Mc Guire, Freddy Quinn, Edith Piaf…

***

Stéphane THIDET
Space is not silent, 2016, 3h27 (extraits). Production : TRAM et Abbaye de Maubuisson, site d’art contemporain du Conseil départemental du Val d’Oise. En résonnance avec sa pièce « Sans titre (Le Son des planètes) » présentée à l’abbaye de Maubuisson en novembre 2016, Stéphane Thidet présente une playlist extraite du recueil de « Symphonies of the Planets » et d’autres fréquences enregistrées par la NASA.

Dorothy IANNONE
Imperturbable, 2013, 45 min (extraits). Production : cneai = (Chatou). Dans le cadre de l’exposition Imperturbable, le Cneai édite deux CD audio avec deux chants : « First Recording » et « Lieber Uecker » conçus par Dorothy Iannone en 1969 et 1972, édités une première fois à 80 exemplaires par Wiens Verlag sous forme de cassette en 1993.

Frédéric DUMOND
glossolale, 2016, 7 min. Une proposition de la maison rouge, fondation Antoine de Galbert (Paris). glossolale est liée au projet « glossolalie 2011-… », création d’une forme textuelle dans l’ensemble des 7 000 langues de la planète. En 2017, le projet se poursuivra par une résidence de collecte mobile en cargo (avec le soutien de la DRAC Languedoc-Roussillon et de la FNAGP).

David DE BEYTER
Burning Melody, 2016, 6 min. Production : David de Beyter, BBB centre d’art (Toulouse), image/imatge, centre d’art contemporain (Orthez), Centre Photographique d’Île-de-France (Pontault-Combault), avec l’aide exceptionnelle du Ministère de la culture et de la communication - DRAC Aquitaine. Avec le soutien de la FNAGP et de la Région Nord-Pas-de-Calais. David De Beyter propose une pièce délicate et paradoxale. Issue du projet Big Bangers, elle évoque une poétique de la fascination pour la destruction.

Edouard SUFRIN
Phi, 2015-2016, 2 min 41. Production : Maison populaire (Montreuil). Le projet Phi propose de donner accès à des pensées. Délivrés habituellement par de petits boitiers, les messages de philosophes, penseurs et chercheurs tentent de donner des pistes pour repenser la place de la philosophie dans le contexte actuel.

Béatrice CUSSOL
Le nom d’une île, 2016, 7 min 52. Production : Le Pavillon Blanc Henri Molina – Médiathèque / Centre d’art de Colomiers et le Printemps de Septembre à Toulouse. 
Texte de Béatrice Cussol ; lectrices : Nariné Karslyan & Kristina Mitalaïté ; montage sonore et post-production : Emmanuel Rabu, Olivier Rignault & Sylvain Lambinet. Béatrice Cussol imagine un texte, Le nom d’une île : un récit chuchoté dans l’exposition de septembre 2016 au Pavillon Blanc, à laquelle il donne son titre.

Philippe DUBERNET, Guillaume DURRIEU et Gabriel HIBERT
Superbe spectacle de l’amour - Thème principal, 2016, 7 min 45. Production : BBB centre d’art et le Printemps de Septembre à Toulouse. Composition écrite pour le dernier film de l’artiste Samir Ramdani. Jouant pour et contre l’image, elle participe de la structure du court métrage, tout en s’en rendant autonome.

Jef GEYS
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aimes tant !, 2007, 20 min. Production : cneai = (Chatou). Edité par le Cneai dans le cadre de l’exposition au titre éponyme, Jef Geys interprète, fredonne, chante ou parle sur ses chansons populaires favorites. De Jacques Dutronc, à Donovan en passant par Berthe Sylva, Barry Mc Guire, Freddy Quinn, Edith Piaf…

***

Laure BOLLINGER
Manon sur mon dos, 2012, 9 min 55. Une proposition de La Graineterie, centre d’art de la Ville de Houilles. Production : Laure Bollinger. La montagne, un enfant sur le dos. La marche comme libératrice de la parole, le rythme des pas et le souffle comme base rythmique d’un babillage improvisé.

Eliott PAQUET & Côme DI MEGLIO
Ulysse Klotz, ASMR Paris, Healing, 2016, 5 min 07. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Healing est un travail de méditation guidée : la musique réfère à l'esthétique spa et « self-improvement », tandis qu'un texte d'hypnose est diffusé via une technique d'enregistrement bi-neural (ASMR). La pièce questionne la dimension consumériste et égocentrée des pratiques de développement personnel.

Reto PULFER
Protokolle im Sand Gina [Protocoles dans le sable Gina], 2015, 23 min. Production : Centre international d’art et du paysage de l’Île de Vassivière. Créée à l’occasion de son exposition « Die Loci der Ortie » (2015-2016) au Centre d’art de Vassivière, cette bande sonore mêle descriptions d’objets, conversations fortuites et improvisations musicales autour de Gina, héroïne d’un roman post-apocalyptique.

Edouard SUFRIN
Phi, 2015-2016, 2 min 41. Production : Maison populaire (Montreuil). Le projet Phi propose de donner accès à des pensées. Délivrés habituellement par de petits boitiers, les messages de philosophes, penseurs et chercheurs tentent de donner des pistes pour repenser la place de la philosophie dans le contexte actuel.

Maëlle POIRIER
Ligne 7-24, 2016, 9 min 48. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Dans la ligne 7 du métro on entend une dame qui parle, un éternuement, l’ouverture d’une porte, mais pas seulement…

Pipilotti RIST & Anders GUGGISBERG
Uta, 2001, 13 min 28. Son de l’installation « Super Subjective ».

***

Garush MELKONYAN
News Broadcast Symphony, 2016 : Premier mouvement, 2 min 34 / Second mouvement, 4 min 36. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. News Broadcast Symphony se sert du jingle des JTs de part le monde pour créer une fiction musicale.

KRISTOFF K.ROLL (Carole Rieussec & J-Kristoff Camps)
A l’Ombre des Ondes : Ma 60 e robe, 2015, 7 min 14.
Le concept d’arrosage, 2012, 7 min 11. Production : Cie Kristoff K.Roll et La Terrasse : Espace d’art de Nanterre. A l’Ombre des Ondes : la bibliothèque. Les rêves collectés prennent place dans la bibliothèque sonore de récits de rêves que le duo Kristoff K.Roll constitue au fil des rencontres.

Anne LE TROTER
L’appétence, 2016, 9 min 22. Une proposition de La Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’ensa-v. Avec le soutien de l’ADAGP (bourse de production). En collaboration avec les artistes ASMR : Final ASMR, Made in France ASMR, Miel ASMR, Mr Discrait, Sandra Relaxation ASMR, The French Whisperer.

Jef GEYS
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aimes tant !, 2007, 20 min. Production : cneai = (Chatou). Edité par le Cneai dans le cadre de l’exposition au titre éponyme, Jef Geys interprète, fredonne, chante ou parle sur ses chansons populaires favorites. De Jacques Dutronc, à Donovan en passant par Berthe Sylva, Barry Mc Guire, Freddy Quinn, Edith Piaf…

Jonathan NGUYEN, Gaëtan ZAMPA
VELA, Roadmap, 2016, 19 min 56. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Courtesy : VELA & VELA collective, Underground Transmission Record. Assemblage brut de lignes musicales composées isolément.

Jef GEYS
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aimes tant !, 2007, 20 min. Production : cneai = (Chatou). Edité par le Cneai dans le cadre de l’exposition au titre éponyme, Jef Geys interprète, fredonne, chante ou parle sur ses chansons populaires favorites. De Jacques Dutronc, à Donovan en passant par Berthe Sylva, Barry Mc Guire, Freddy Quinn, Edith Piaf…

***

DJORDJEVIC (Gwendal COULON)
LIVE 2016, concert / performance. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Courtesy LingeRecords. « Djordjevic ça s’écrit DJ au début et IC à la fin, pas ITCH comme ça se prononce. Ça commence par DJ comme ça c’est raccord avec l’histoire de la musique. »

Edouard SUFRIN
Phi, 2015-2016, 2 min 41. Production : Maison populaire (Montreuil). Le projet Phi propose de donner accès à des pensées. Délivrés habituellement par de petits boitiers, les messages de philosophes, penseurs et chercheurs tentent de donner des pistes pour repenser la place de la philosophie dans le contexte actuel.

Dorothy IANNONE
Imperturbable, 2013, 45 min (extraits). Production : cneai = (Chatou). Dans le cadre de l’exposition Imperturbable, le Cneai édite deux CD audio avec deux chants : « First Recording » et « Lieber Uecker » conçus par Dorothy Iannone en 1969 et 1972, édités une première fois à 80 exemplaires par Wiens Verlag sous forme de cassette en 1993.

***

Vahan SOGHOMONIAN et Tomi YARD
FW – Flux2Arch1, 2016, 24 min 27. Production : Institut d’art contemporain (Villeurbanne). Mémoire sonore d’un processus de fabrication. Extrait de l’installation FYTOLIT, en développement à la résidence Factatory. Arrangé par Tomi Yard.

Raphaël TIBERGHIEN
Langages préhistoriques, 2015 : Piaillements, 1 min 12 / Conversation, 0 min 23 / Conversation, 0 min 59. Une proposition des Beaux-Arts de Paris. Langages préhistoriques, redécouverts par les enfants de la classe de CE2 A de l’école Anatole France, Saint-Ouen.

Jef GEYS
C’est aujourd’hui dimanche, tiens ma jolie maman voilà des roses blanches, toi qui les aimes tant !, 2007, 20 min. Production : cneai = (Chatou). Edité par le Cneai dans le cadre de l’exposition au titre éponyme, Jef Geys interprète, fredonne, chante ou parle sur ses chansons populaires favorites. De Jacques Dutronc, à Donovan en passant par Berthe Sylva, Barry Mc Guire, Freddy Quinn, Edith Piaf…

Matthieu SALADIN
La capture de l’inaudible, 2016, 27 min. Production : Synesthésie (Saint-Denis). Rediffusion de l’ensemble des programmes diffusés par « Floating ON AIR » durant la Nuit Blanche, compressée par un encodeur ne conservant que ce que supprime la compression MP3 : leur part d’inaudible.

***

__

Un projet conçu par d.c.a et TRAM, en collaboration avec les Beaux-Arts de Paris - Pôle numérique / Radio BAL et ∏-node.

d.c.a / association française de développement des centres d’art contemporain est un réseau national qui fédère 50 centres d’art répartis sur l’ensemble du territoire hexagonal afin de renforcer la visibilité nationale et internationale de leurs actions au service de l’accès à la création pour les publics les plus larges. www.dca-art.com

TRAM Réseau art contemporain Paris / Île-de-France réunit 31 structures qui diffusent, produisent, collectionnent ou enseignent les arts visuels contemporain. TRAM œuvre en faveur de la sensibilisation de tous les publics à l’art d’aujourd’hui, de la diffusion des bonnes pratiques au sein de ses membres et à leur visibilité sur le territoire francilien. www.tram-idf.fr